Cinéma Le Navire – jeudi 30 juin à 18h30

En partenariat avec l’Eglise M de Valence (dont fait partie Madeleine Faux), 
le Diaconat protestant 26-07 
et le cinéma Le Navire à Valence 
 
le Consistoire du Valentinois-Haut-Vivarais de l’EPUdF
a le plaisir de vous inviter à la projection du film documentaire de Damien Boyer
 
« Madeleine, maman de la rue »
jeudi 30 juin à 18h30 
au cinéma Le Navire
9 Boulevard d’Alsace, 26000 Valence
 
Prix de la place : 5 €
Réservation conseillée au 04 75 40 79 20
 
La projection sera suivie d’un débat en présence de Madeleine Faux. 
 

Madeleine a 83 ans, et c’est une femme au coeur et à l’énergie incroyables : à son âge, elle s’occupe des SDF et des migrants chaque jour à l’Entraide, un centre d’accueil protestant situé à Valence. Là-bas, elle leur offre un plat chaud, de quoi se laver, mais aussi et surtout, son écoute et son amour. L’une de ses devises est “il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir”.

Madeleine a passé toute sa vie à aider les autres : aujourd’hui bénévole à l’Entraide depuis 1999, elle a aussi été infirmière pendant 40 ans.

Derrière son engagement sans faille, se cache peut-être la mémoire d’un vécu douloureux : l’un de ses fils adoptif est décédé brutalement, décès soudain auquel n’a pas survécu son mari. Veuve à 50 ans, avec trois enfants en bas âge à élever, Madeleine choisit alors de panser d’autres plaies que les siennes, en allant aider les plus démunis

Ce petit bout de femme n’a jamais craint de se confronter à la colère de ces grands gaillards qui vivent dans la rue ou dans un squat, eux qui face à elle, redeviennent de simples gamins en mal d’écoute. Certains l’appellent maman, et même si elle n’aime pas trop ça, elle reconnaît que ça l’autorise parfois à leur “botter les fesses”.

Fille de pasteur, la foi a toujours tenu une grande place dans la vie de Madeleine, c’est aussi une passionnée de musique, fan du slameur Grand Corps Malade !